The Black Butler

Les démons, les anges, les shinigamis et les simples humains...Qui rejoindras-tu ?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La Shinigami oubliée. Michiyo Konoe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Michiyo Konoe

Admin Dingue
avatar

Féminin Messages : 80
Date d'inscription : 27/07/2010
Age : 24
Personnages préférés : Sebastian & Grell
Perso RPG : Michiyo

Feuille de personnage
Nom & Prénom:
Pacte:
Relations:


MessageSujet: La Shinigami oubliée. Michiyo Konoe.    Mer 28 Juil - 2:03

Michiyo Konoe


Surnom : Michi ou la « Poupée de Porcelaine »

Age : dix neuf ans.

Nationalité : Japonaise (d’où ses prénoms et noms très orientaux)

Mental : La demoiselle est une Shinigami assez spéciale de part son caractère. Tout d’abord c’est une personne très calme. Il en faut vraiment beaucoup pour pouvoir énerver la jeune femme. Ensuite, malgré le fait qu’elle soit calme, elle n’en reste pas moins dangereuse. Puisqu’elle possède un esprit très calculateur. Pour tout avouer, il faut mieux être son ami que son ennemi. Michiyo veut toujours avoir un coup d’avance sur les autres. Personne ne peut vraiment la devancer quand il s’agit de réfléchir et de prévoir l’attaque adverse. C’est une des choses qui fait, qu’elle est une très bonne Shinigami. Ensuite, elle est manipulatrice à souhait et obtient ce qu’elle veut quand elle veut. De part le fait qu’elle peut changer de personnalité selon la personne en face d’elle. Une gentille demoiselle, ou un féroce assassin. Elle se sert aussi beaucoup de son physique par rapport aux hommes. Après tout la faim ne justifie pas t-elle les moyens ?

Mais continuons, elle ne parle pas beaucoup, ou alors quand elle ouvre la bouche c’est pour dire quelque chose qui servira certainement plus tard ou d’intelligent. Elle n’a pas d’humour et rigole peu. Ou alors seulement en compagnie de Mademoiselle comme elle dit. Quand elle se met au combat, elle a par contre un humour noir, très noir ou lance des piques , dans le but de chercher son adversaire et de le pousser à bout, pour qu’il fasse un faux mouvement. Elle pourrait vite devenir méchante et peu de personnes savent la calmer dans ces cas là.

Elle est une personne assez renfermé sur elle-même, qui ne parle jamais de son passé ou de ce qu’elle est. Il faut vraiment toucher un point sensible pour par exemple la voir pleurer. Rare sont ceux qui ont pu voir couler des larmes sur les joues pâles de Michiyo Konoe et après tout les Shinigamis ne pleurent pas ! Par contre, quand elle à quelque chose en tête, elle n’hésite pas à sacrifier les gens qui ne lui servent à rien pour arriver à ses fins et cela sans être mal après. Elle n’a aucun remord, c’est une personne froide.

Pourtant, il y a quelqu’un qui arrive à la faire rire ou autre c’est seulement sa « Mademoiselle » avec qui elle a grandit. C’est juste dans ces moments que l’on peut la voir sourire ou posséder une expression sur son visage. Il n’y a qu’elle qui connait le passé de Michiyo et qui l’a fait rire. Si par malheur quelqu’un porterait la main sur Ayumi. Personne n’est certain qu’il s’en sortirait vivant. Elle pourrait perdre le contrôle à tout moment et ne pas s’arrêter avant d’avoir créée une véritable tuerie ! Michiyo Konoe a un mental complexe au final à comprendre, mais pourtant très instable.



Physique : Michiyo Konoe est toute d’abord une très belle femme. Elle n’est malheureusement pas très grande quand on la regarde. Elle doit faire environs un mètre soixante sept sans talons. Mais la particularité de son corps réside dans ses jambes. En effet, la demoiselle à de très grandes jambes, par rapport à son buste, qui lui est relativement petit. Elle peut donc porter des robes sans problèmes, n’ayant tout en passant peu de hanche. Sa taille quand à elle est toute fine. Puisque Michiyo fait beaucoup de sport, de part les entraînements très difficile qu’elle se force à faire. Ce qui la rend tout en passant, un peu musclé, mais pas trop non plus ! Ce n’est pas une montagne de muscles ! Elle reste très féminine. Mais si elle reste maigre c’est seulement parce qu’elle mange peu. Sans pourtant être anorexique.

Mais continuons, lorsque nous avons vu ses jambes, on remonte pour apercevoir un ventre plat et assez musclé, et une poitrine de taille normal, ni trop grosse, ni trop petite. On continue de monter pour apercevoir quelques longues mèches de cheveux de couleur peu habituelle ! Oui, ses cheveux sont bleus, d’un bleu océan. Ils sont assez longs, lui arrivant un peu près au milieu du dos et souvent en bataille pour tout avouer ! Ils retombent donc en cascade le long de ses épaules. Michiyo ne les attache que très rarement. Seulement quand ils deviennent gênant lors d’un combat ou autre chose.

Notre chemin arrive enfin sur son visage. Une peau pâle très pâle. Cela vient de ses origines Asiatiques, de ce fait, elle ne bronze donc pas, ou alors très peu. Elle à une peau lisse, sans imperfection, ce qui lui donnera le surnom de « Poupée de Porcelaine » mais pas seulement pour ça. Aussi pour son nez fin, ses lèvres fines et un peu rose naturellement ainsi que ses yeux… Ses yeux magnifiques qui font tout son charme. Pourquoi ? Leur couleur eux aussi. Ils sont bleus ! Rare pour une Japonaise n’est ce pas ? Mais pas bleu bleu… Ils sont transparents, ce qui donne souvent l’impression qu’elle est aveugle ! Mais loin de là heureusement. Pourtant, elle joue sur le fait que beaucoup de gens le pensent. Des yeux inexpressifs. Généralement le droit est caché par une grande mèche de cheveux. Ce qui la rend très mystérieuse, de plus, jamais sur ses lèvres, nous pourront voir un sourire.

Aime : Ce qu’elle aime ? Tout d’abord, Ayumi. Elle l’aime d’un amour entre sœurs. Bien qu’elle n’ai aucuns liens de sang. Jamais elle ne pourrait la trahir, et elle pense la plupart de son temps à la protéger étant toujours à ses côtés. Sinon, elle a pour pêcher mignon le chocolat. Bien qu’elle n’en mange pas des tonnes, dès qu’elle peut en avoir, elle ne s’en privera pas. C’est un moment rare aussi. Sinon, elle aime prendre soin d’elle, comme toutes femmes qui se respectent. Ses habits sont toujours impeccables en toutes circonstances. Sa coiffure pareille. Elle aime être regardée par les hommes et les manipuler pour s’amuser. (Non elle n’est pas méchante ! ) Elle aime particulièrement les armes blanches. Trouvant que celles à feu, font beaucoup trop de bruit et surtout ne donne pas le même contacte et le risque contre l’adversaire. Elle aime aussi beaucoup faire les magasins et les roses rouges. Mais plus pour leur couleur que leur annotation.

N 'aime pas : Oh ce que Mademoiselle la Poupée de Porcelaine n’aime pas ? Que l’on touche à ses cheveux principalement ! Non soyons sérieux, que l’on touche à sa « Mademoiselle » comme elle se plaie à l’appeler depuis quelques années. Dans ces cas là, il ne faut mieux pas rester dans ses bras. Oui voilà aussi que l’on soit dans ses jambes pendant qu’elle combat ! Ensuite elle n’aime pas la viande, surtout quand celle-ci est rouge tout en passant. Ou alors tout ce qui est fait à base de chocolat ! Pour ne pas faire compliquer me direz-vous. La chose dont elle à en horreur, c’est que l’on arrive à retourner ses plans contre elle-même. Rien de telle pour la faire rentrer dans une colère noire ! Ou alors que l’on arrive à se servir d’elle comme d’un pion, sans qu’elle ne s’en rende compte. Ensuite … voyons. Michiyo n’aime pas que l’on lui trouve des petits surnoms. Surtout quand ils sont débiles. Michi lui suffit amplement croyez moi. Il ne faut pas non plus lui tenir tête ou la dévisager, sous peine d’avoir un mauvais coup quelques secondes plus tard.

T ic, manie :Par contre ; elle a une très mauvaise manie de regarder les gens de haut, jusqu’en bas. Ce qui pourra peut être un jour lui apporter des problèmes. Quoi que non, c’est un demi-Dieu tout de même. Sinon, elle joue avec ses cheveux quand elle est stressée ou qu’elle réfléchi à quelque chose d’important.


Q uelle est la forme de votre arme ? : Une faux. Une vraie de vrai. Celle-ci est quand même plus grande que la demoiselle elle-même. Mesurant pratiquement deux mètres et pesant assez lourd. Pourtant ; elle la manie sans trop de problèmes.

H istoire :
Dossier numéro 2500 : Michiyo Konoe. (Shinigami de type Japonais)


D ’après ce que les archives des Shinigamis contiennent, la jeune demoiselle est née un quatre septembre. Chez nous les Shinigami. Son père étant Canone Konoe & sa mère Miyuki Konoe. Parents très jeune, seize ans pour la mère et dix huit ans pour le père. Pourtant, faisant tous les deux partis d’une famille de grands Dieu de la mort. Celle-ci grandit avec l’argent et l’éducation dont elle avait besoin. Mais apparemment, quelque chose lui manquait affreusement. Le temps que passaient ses parents avec elle. Toujours au travail, elle ne les voyait que très peu… C’est là d’où vient son plus gros problème. Ayant reçu de son père l’éducation au combat, elle devenait pourtant de plus en plus forte de jour en jour. Promettant d’être un bon élément. Rapide et efficace.

O btenant de sa mère une beauté et une présence qui ne passait pas inaperçue, elle sera grandement utile lors des missions de repérage, même si tout Shinigami est sensé rester neutre lors de ses fonctions et de ne pas se mêler aux humains.

Première fugue
: le dix neuf décembre, âge sept ans. Décidément, lorsque ses parents sont absents il est tout bonnement impossible de tenir cette fille en place ! Elle arrive à prévoir à l’avance ce que nous allons faire et arrive à s’enfuir. Nous l’avons rattrapé, déambulant dans les rues de Kyoto au milieu d’une foule d’humains ! Nous avons donc décidé de l’enfermer, le temps qu’elle se calme et qu’elle comprenne que sa place est parmi les Demi-dieux et non les humains.

Seconde fugue
: vingt cinq mai, âge huit ans et demi. Ratée. Le motif ? N’avait pas prévu qu’elle tomberait sur ses parents avant de sortir de chez elle. Et donc restée tranquillement dans sa demeure sans causée le moindre ennui aux autres Shinigami.

Quatre septembre : Shinigami Michiyo Konoe, dix et demi, portée disparut lors d’une mission au coeur du Japon le 31 janvier.
Fermeture du dossier.


M ais depuis quand les Shinigami étaient-ils si incompétents ? Elle s’était tout simplement perdue en évitant de se faire couper en deux. Maintenant elle se retrouvait dans les rues d’une ville inconnue, à marcher, en plus elle avait faim et ne savait pas comment rentrer chez elle. Pourtant, elle tiqua d’un coup. Elle avait toujours voulu fuir de chez elle pour découvrir le monde des humains, et maintenant qu’il y était, elle se prenait la tête ? Mais non , il ne fallait pas. Maintenant elle allait s’amuser !

F inalement non, elle avait toujours aussi faim ! Il fallait qu’elle trouve un endroit où manger et après elle allait découvrir le monde, s’amuser et grandir avec ces humains, jusqu’à ce que les Shinigami se rendent compte qu’elle est en vie et viennent la chercher de force. A ce moment là, ses parents lui passeraient un savon, et elle ne sait pas si elle allait ressortir de chez elle vivante un jour.

Mais, sans s’en rendre compte, elle venait de se retrouver dans une grande demeure Japonaise. Oh , mais ils vivaient bien ces humains, il fallait l’avouer jamais elle n’avait vu de si belles demeures. Peut-être que dans le reste du monde elles étaient aussi belles ? Elle avait tellement hâte d’y être ! Finalement, sans sa rêverie, elle finit par taper contre quelqu’un. Un grand homme qui n’avait pas l’air très gentil pour tout avouer…Lorsqu’il ouvrit la bouche, elle dut calmer une série de tremblement dans tout son corps. Il avait quelque chose d’étrange… Une aura dangereuse. Sur le coup … Se faire passer pour une humaine, avait été la meilleure chose qu’elle avait pu faire, ne serais ce que pour sa survie.

« Qu’est ce que tu fais là petite ?!
-Eto… »


Mais malgré son jeune âge, elle lui tenu tête, ne baissant pas les yeux, cherchant seulement ses mots. Cette attitude fut la surprise de l’homme, qui la prit directement par le bras et la fit rentrer chez lui. Etrangement, la demoiselle n’avait plus tellement peur. Elle avait qu’elle était Demi-Dieu , et qu’elle ne pourrait pas mourir si facilement. Puis elle se battrait de toute façon ! Elle n’allait pas se laisser faire comme ça par un stupide humain… Enfin humain… Elle finit son trajet devant une petite fille, d’environs sept ou huit ans, ce qui était sûr et certain c’est que Michiyo était la plus vielle des deux.


« Ayumi, Hasegawa …
-Michiyo Konoe »


Il ne fallut pas plus de mots aux deux jeunes filles pour se comprendre. Une amitié allait naître et la Shinigami allait devoir se comporter comme une simple humaine au service d’une gamine noble.

L es jours, les mois et les années passèrent. Malgré leurs différences de caractères, les deux jeunes filles devinrent rapidement proches. Michi apprenant tout en passant l’anglais très facilement. Mais pourtant, une ombre se dessiner, plus elles grandissaient, plus la petite fille aux cheveux blancs se faisait battre par ses parents, devant les yeux impuissant de la Demi-dieu. Ce qui forgea de plus en plus son caractère méchant de Shinigami. La faisant se renfermer sur elle-même, de désespoir de ne pouvoir aider sa petite Demoiselle, qui souffrait de jour en jour.

M ais dans toutes ses épreuves, la Konoe n’avait dit à personne de cette famille sa véritable identité, pourtant, elle fut découverte quand la demoiselle avait dix neuf ans. Le père et la mère de sa Demoiselle arrivèrent rapidement dans sa chambre, l’enfermant à double tour. Apprenant qu’ils étaient décidés à la tuer du fait qu’elle soit Shinigami, elle ne put se résoudre à se laisser tuer. Car elle savait que sa Demoiselle en souffrirait. Laissant ses instinct faire, elle assassina de sans froid la famille.

Mais quelque chose la dérangea … Il faisait chaud d’un coup, le manoir prenait feu ! Le premier reflexe était de chercher sa maîtresse, qu’elle trouva sans problème et de sortir du manoir. C’est certain qu’avec ça… Si les Shinigami ne savaient pas qu’elle était en vie … Ils ne le sauraient jamais. Apparemment, sa maîtresse avait décidé de quitter son pays natal pour partir loin. La jeune femme aux cheveux bleus n’hésita pas à la suivre.

« Dans qu’elle ville allons-nous Mademoiselle ? dit la jeune servante.
- A Londres. Et je t’ai dis de ne plus m’appeler comme ça patate ! »


Nouvelle ouverture de Dossier
:
Dix huit septembre. Michiyo Konoe retrouvée en Angleterre en compagnie d’une humaine. Age actuel dix neuf ans.
A surveiller.


L e code : « validé par Ayu' »


Dernière édition par Michiyo Konoe le Jeu 29 Juil - 22:14, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alois Trancy

Admin psychopathe
avatar

Messages : 217
Date d'inscription : 27/07/2010
Personnages préférés : Alois et Undertaker
Perso RPG : Ayumi
2ème Perso RPG : Alois Trancy


MessageSujet: Re: La Shinigami oubliée. Michiyo Konoe.    Mer 28 Juil - 2:06

Et après on dit que c'est moi qui écrit trop ma Imo x) ? Mais comme je l'ai déjà lue, je te valide donc =D ! Il n'y a rien à redire kyu !
( Je tacherai de vite faire ma Ayu' >.< ! )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

La Shinigami oubliée. Michiyo Konoe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Black Butler :: Rpg :: Présentation des Shinigamis-